Info 2

Le Conseil national maintient sa contre-proposition indirecte en faveur des soins infirmiers

(10/2020) Lors de la session d’automne, le Conseil national a de nouveau voté sur la contre-proposition indirecte  à l’initiative sur les soins infirmiers. Il ne veut pas accepter les dégradations que le Conseil des Etats a faites. Le Conseil national exige que les cantons soutiennent financièrement la formation du personnel soignant et que les infirmières et infirmiers  puissent facturer certaines prestations sans ordonnance médicale. Cependant, il est problématique que le Conseil national n’envisage aucun changement qui améliorerait les conditions de travail et maintiendrait ainsi le personnel en activité plus longtemps.

La dernière chance d’une contre-proposition indirecte acceptable est le règlement actuel des différends entre le Conseil national et le Conseil des États. Après le vote final au Parlement, le comité d’initiative décidera si le peuple votera ou non sur l’initiative des soins infirmiers.

Le monde célèbre les infirmières et les sages-femmes

(01/2020) L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré 2020 l’Année internationale des infirmières et des sages-femmes. Elle appelle les gouvernements du monde entier à promouvoir les sages-femmes et les infirmières et à mieux utiliser leur potentiel.
Il est également nécessaire d’agir en Suisse. Un défi majeur est le faible niveau de rétention professionnelle dans les deux professions. Il faut donc accorder une grande attention aux conditions de travail, car elles ne sont pas assez attrayantes en Suisse, ce qui a pour conséquence que de nombreux professionnels formés quittent la profession. C’est également l’une des principales exigences de l’initiative populaire sur les soins infirmiers, lancée par l’ASI.

Nouveau membre élu au Comité

(03/2020) Lors de l’assemblée générale annuelle du 7 mars 202o, a été élue au Comité Corinne Crombrez, infirmière- conseil  en diabétologie indépendante à La Roche. Elle remplace Patricia Andric, qui s’est engagée dans notre groupe d’intérêt pendant 6 ans. Merci beaucoup, Patricia !

La GICID est toujours à la recherche de collègues qui aimeraient collaborer  au sein du Comité pendant un certain temps. Les membres intéressés sont invités à assister sans engagement à une de nos réunions. Il suffit d’écrire un e-mail à notre présidente Claudia Huber.

Conseil en diabétologie: la Commission de reconnaissance simplifie la procédure

(11/2020) La commission de reconnaissance de l’ASI pour les conseils en diabétologie a décidé de simplifier la procédure de reconnaissance. Lors de sa réunion semestrielle, elle a publié les dispositions d’application correspondantes. Elle a également décidé de préciser les exigences nécessaires pour obtenir la reconnaissance en tant qu’infirmière ou infirmier conseil en diabétologie et d’adapter les frais administratifs. Les membres de l’ASI bénéficient désormais de tarifs plus avantageux.

Les infirmières et infirmiers conseil en diabétologie doivent être reconnus par l’ASI pour pouvoir facturer leurs prestations à l’assurance-maladie obligatoire. Pour des raisons de qualité, il est recommandé à tous les professionnels qui travaillent dans ce domaine d’obtenir la reconnaissance de l’association.

Deux nouveaux membres élus au comité

(03/2019 L’assemblée générale 2019  qui a eu lieu le 2 mars  à Berne, a élu deux nouveaux membres au comité:  Corinne Widmer Lüdi, infirmière-conseil en diabétologie près du Centre hospitalier de Bienne et diabetesbiel-bienne, et Maria Wilders, infirmière-conseil en diabétologie chez diabetesaargau.

Les deux femmes succèdent à Manuela Hutter et Yves Monnerat,  qui avaient partagé la coprésidence avec Claudia Huber pendant 4 ans. Yves restera à disposition du GICID pour des tâches spécifiques.

Le comité souhaite la bienvenue à ses deux nouveaux membres !